Le design biophilique

Herbarium de Théophile Berthon-23

Le design biophilique est de plus en plus présent dans les environnements de vie. Ce concept, inventé dans les années 1960 par le psychanalyste Erich Fromm, tire son nom du terme biophilie, formé à partir du grec « bio » (vie) et du suffixe « -phile » (qui aime). La biophilie exprime ainsi l’amour pour le vivant et illustre le besoin vital de l’homme de se reconnecter à la nature. Cependant, ce concept va bien au-delà de l’ajout de quelques plantes d’intérieur. Dans cet article, nous explorerons les principes fondamentaux de la biophilie, ses bienfaits et les différentes façons de l’intégrer dans notre quotidien.

Les 14 principes du design biophilique

Selon une étude menée par le cabinet de consultants en environnement Terrapin Bright Green, le design biophilique repose sur 14 principes.

  1. Lien visuel avec la nature.
  2. Lien non-visuel avec la nature, qui implique les autres sens que la vue.
  3. Stimulations sensorielles non-rythmiques : une cascade ou un bourdonnement d’insectes qui passent, par exemple.
  4. Variabilité thermique et renouvellement de l’air : qui imitent des environnements naturels.
  5. Présence de l’eau.
  6. Lumière dynamique et diffuse : des intensités variables de lumière et d’ombre.
  7. Lien avec les systèmes naturels : avec les changements de saison, par exemple.
  8. Modèles et formes biomorphiques : formes organiques, couleurs naturelles, courbes…
  9. Liens matériels avec la nature.
  10. Complexité et ordre : qui renvoient à une hiérarchie spatiale similaire à celles que l’on rencontre dans la nature.
  11. Perspective : une vue dégagée sur une distance.
  12. Refuge : un lieu pour se retirer, s’abstraire des conditions environnementales.
  13. Mystère : la promesse d’obtenir plus d’informations grâce à des vues partiellement cachées.
  14. Risque / danger : une menace identifiable couplée à une protection fiable.
design biophilique

Les bienfaits du design biophilique

Nos ancêtres ont évolué dans la nature, trouvant dans leur environnement les ressources nécessaires à leur survie. Cette connexion profonde explique pourquoi nous nous sentons instinctivement bien au contact de la nature. Cependant, avec l’évolution des sociétés, nous avons progressivement adapté notre mode de vie à des environnements urbains.

La fascination pour la beauté naturelle – ses couleurs, ses formes, et son fonctionnement – est bien documentée. La chercheuse Caroline Madeleine Hägerhäll, dans une étude publiée en 2015, met en avant que les propriétés fractales de la nature, c’est-à-dire ses formes géométriques qui se répètent à différentes échelles, favorisent la relaxation et le bien-être.

Le terme « vitamin G » ou « vitamine verte » a été employé par des chercheurs pour illustrer les bienfaits de la nature sur notre santé. Dans la perspective aristotélicienne, le bien-être est défini comme « une manière d’être, un état de l’âme et une forme de bien agir ». Une revue interdisciplinaire a identifié quatre visions du bien-être : économique, subjective, hédonique et eudémonique.

Le design biophilique cherche à intégrer ces principes en créant des environnements où les individus peuvent s’épanouir. Les personnes travaillant dans des bureaux intégrant des éléments naturels rapportent une augmentation de leur créativité, de leur productivité et de leur bien-être général. Ce design innovant vise à rétablir notre lien avec la nature, même au cœur des villes.

Comment concevoir un intérieur biophilique ?

Tout d’abord, prévoyez des ouvertures sur de la verdure ou des éléments naturels.

Pensez aussi à sélectionner des couleurs inspirées par le règne végétal : celles du coucher du soleil par exemple, avec ses déclinaisons orange, ou celles de la forêt en automne, riche en verts et marron.

Concernant les meubles, privilégiez ceux aux formes et motifs plus organiques : table basse ovale, fauteuil arrondi, baignoire au moulage plus naturel… Oubliez autant que possible les lignes et angles droits omniprésents dans nos maisons et uniquement prévus pour une optimisation de l’espace.

Enfin et surtout, incorporez des éléments naturels, comme des plantes ou du bois, pour établir une connexion directe et harmonieuse avec l’environnement naturel.

herbariums

Les herbariums de Théophile Berthon sont parfaits pour cela. Cette collection unique de plantes en bouteille s’inscrit dans une démarche de design biophilique. En plus de leur esthétique captivante, ces plantes en bouteille procurent apaisement et harmonie.

Cette gamme, dédiée au bien-être émotionnel et visuel, allie le beau et le vrai, invitant à la contemplation sereine, au lâcher-prise et à l’expression des émotions.

Pour une décoration intérieure biophilique et originale, collectionnez nos plantes naturelles préservées dans des flacons d’apothicaire. Chaque plante, sélectionnée avec soin, est insérée à la main dans son flacon. Nous proposons différents formats et espèces végétales.

Confectionnés dans nos ateliers du Sud de la France, ces modèles uniques s’inspirent de la méthode des herbiers traditionnels. Grâce à notre liquide de préservation, les plantes de première qualité se conservent durablement sans entretien..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.