Les huiles essentielles sont-elles dangereuses dans les cosmétiques ?

les huiles essentielles

Utilisées depuis des siècles, les huiles essentielles connaissent un regain d’intérêt et sont utilisées comme parfums d’ambiance, incorporées à des cosmétiques, à des baumes de massage ou à d’autres produits. Certains alertent alors sur leur utilisation et sur les cosmétiques en contenant, mais les huiles essentielles sont-elles vraiment si dangereuses que ça ?

Où est-ce qu’on retrouve les huiles essentielles ?

Les huiles essentielles sont des préparations obtenues par distillation de plantes ou parties de plantes (feuilles, fleurs, écorces, etc.). Ce sont des composés complexes ayant une odeur et des propriétés spécifiques suivant la plante dont ils sont issus. Les produits vendus sous la dénomination « huile essentielle » ne sont pas dilués (produits purs).

En vente libre, elles sont proposées pour traiter divers maux tels que rhume (huile d’eucalyptus), stress (huile de lavande), eczéma (huile de camomille) et utilisées en diffuseur, ajoutées à l’eau d’un bain, appliquées sur la peau ou en inhalation.

Mais elles sont aussi très souvent présentes dans les cosmétiques naturels. Qualifier globalement les huiles essentielles de « dangereuses » dans les produits cosmétiques certifiés n’est en aucune manière justifié. En effet, la nature des huiles et leur dosage jouent un rôle décisif. Certaines substances ont un potentiel allergisant accru, mais elles ne seront justement pas du tout employées ou, dans le meilleur des cas, de manière très ciblée ou faiblement dosées.

Les images horrifiantes pour illustrer les réactions cutanées, n’apportent pas une contribution sérieuse au thème des huiles essentielles. Un produit cosmétique certifié a-t-il réellement provoqué la réaction présentée ? Et si oui, de quel(s) ingrédient(s) s’agissait-il exactement ? Voilà quelques-unes des questions qui étaient à poser, car pour toute réaction, il faut clarifier avec exactitude ce qui est à l’origine de celle-ci.

Tout est une question de dosage

La mauvaise manipulation d’huiles essentielles pures peut être très problématique. En surdose, les huiles essentielles peuvent entraîner assez rapidement des réactions allergiques, comme c’est par exemple le cas quand elles sont présentes en permanence dans le diffuseur, quand elles sont utilisées pures ou sans dilution suffisante. Ces huiles très efficaces ne sont en aucune façon adaptées à une utilisation permanente. En outre, il faut veiller à ce qu’elles ne s’oxydent pas suite à un stockage inadapté ou simplement parce qu’elles sont périmées.

Dans les produits cosmétiques, les huiles essentielles sont utilisées par micro dose. C’est pourquoi la probabilité d’une réaction lors de l’utilisation appropriée du produit est en règle générale aussi peu préoccupante que la consommation d’aliments potentiellement allergisants comme les noix ou les fraises.

Les personnes au terrain allergène doivent éviter les substances auxquelles elles réagissent sous forme d’allergie, dans le cas des produits de beauté comme dans le cas de tous les autres produits avec lesquels elles entrent en contact.

Certaines applications sur mobile de notation de cosmétique (Yuka, Quelcosmetics…) peuvent être un peu trop strictes avec les produits contenant des huiles essentielles, notamment quant à leur relation aux allergènes ! Ainsi, on se retrouve avec des produits 100% naturels qui sont mal notés. En effet, les huiles essentielles sont pénalisées lors de la notation, alors qu’elles peuvent être présentes pour parfumer un produit de façon naturelle en infime dose.

Chez Théophile Berthon les huiles essentielles servent justement à parfumer nos produits de façon 100% naturelle. Elles sont bien entendu dosées afin de ne présenter aucun risque.

Par exemple, le sérum huile sèche multifonctions amande contient un parfum naturel grâce aux huiles essentielles d’orange et de bucchu.

huile multifonctions huiles essentielles

Alors, réconcilié avec les huiles essentielles ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.